Sillonner la mer à l’insu du ciel : Leçons sur le changement thérapeutique et les logiques non ordinaires

A propos du livre

En 1988 paraissait l'édition originale de L'art du changement, livre avec lequel Giorgio Nardone présentait l'activité thérapeutique qu'il mène depuis lors et dont les succès sont rapportés et explicités dans le présent ouvrage. Pendant ces vingt-cinq ans, grâce à un usage toujours plus conscient du paradoxe, de la croyance et de la contradiction - c'est-à-dire des logiques non ordinaires - Nardone est parvenu à identifier les constantes permettant de choisir, pour chaque cas, la stratégie la mieux adaptée pour affronter et résoudre les pathologies les plus importantes à l'échelle de l'individu, du groupe ou de l'entreprise. Un parcours dans lequel on ne part pas de l'abstraction linéaire d'une théorie pour passer ensuite à ses applications mais où l'on opère de façon exactement opposée, grâce à ce que Nardone appelle "la conscience opératoire" : c'est à travers sa solution que l'on parvient à la connaissance d'un problème. A la base de cette conscience opératoire, l'acceptation de la réalité comme perpétuel changement, et de la croyance, de la contradiction et du paradoxe comme des faits toujours opérant dans les processus mentaux et, par conséquent, dans les comportements. Et ce sont justement ces faits qui, lorsqu'ils sont reconnus, nous suggèrent la voie la plus adéquate pour la résolution des problèmes. La vérité d'une théorie se déduit de ses résultats : une psychothérapie qui fonctionne est une bonne psychothérapie. La profondeur et l'ampleur des thématiques traités font de Sillonner la mer à l'insu du ciel un texte incontournable, point de départ de toute intervention dans le domaine de la psychothérapie brève stratégique, stimulus fécond pour toute réflexion philosophique et, en particulier, épistémologique sur l'humain.