Nos choix nous déterminent.

L’éthique de Circé

Les écoles de psychothérapie ont traditionnellement considéré les problèmes de santé mentale comme le résultat d’une pathologie individuelle.

Dans les années 50, l’école de Palo Alto, appuyée sur une approche systémique a créé une rupture épistémologique (rupture notamment, dans le regard porté à la santé mentale) qui a débouché sur une grille de lecture et une prise en charge des problématiques humaines résolument innovantes.

L’école de Palo Alto réfute le concept de pathologie constitutive de l’individu. Elle base toute son intervention sur l’interruption d’un processus autoalimenté par le patient et/ou son entourage qui maintient sa « pathologie ». L’interruption du processus autoalimenté permet au système dans son ensemble de retrouver un fonctionnement satisfaisant. Cette nouvelle perspective a conduit à reconsidérer entièrement la relation thérapeutique, les objectifs du travail, les techniques de changement et, par ricochet, les fondements éthiques et philosophiques de la relation d’aide sur lesquels est fondée l’éthique de Circé.

Circé répond aux exigences d’excellence, efficacité et évolution permanente des méthodes et des techniques spécifiques sur base de l’évaluation constante de nos interventions.

Avec quel objectif ? L’objectif de toutes les interventions chez Circé est que nos clients puissent acquérir du bien-être et un savoir faire pour pouvoir gérer leur vie efficacement de manière autonome. Il nous est cher que d’aider nos patients et nos clients à comprendre le mecanisme qui les a conduit en thérapie, médiation, problem-solving ou en négociation, explorant des voies de sortie efficace, et puis, des voies de prévention.

Valeur ajoutée : notre ambition est que votre passage chez Circé soit une expérience riche, efficace, chaleureuse, qui vous rend confiant et clairvoyant quand à la suite de votre développement.

Cette mission comporte une dimension de perfectionnement technique et une dimension philosophique et éthique solide.

D’un point de vue technique, notre organisation s’engage à utiliser les meilleures techniques connues pour remplir sa mission. Elle s’engage à rechercher et à développer des nouvelles techniques d’intervention, à évaluer ses résultats et à mettre en place une formation continue de son équipe tant de point de vue théorico-pratique que humain.

Du point de vue philosophique, Circé et ses membres s’engagent à considérer les valeurs de nos clients et leur “réalité” comme une ressource à développer. L’expérience nous a montré que chaque individu apporte des ressources uniques et précieuses à son groupe d’appartenance. Nous considérons tout problème déclaré par le client comme la partie essentielle du contrat qui nous lie. Nous ferons part de nos analyses au client en vue de lui permettre de faire des choix éclairés.

D’après la maxime éthique de E. von Foerster, dans chacune de nos interventions nous essayons d’ouvrir l’éventail des choix possibles de nos clients afin de leur permettre d’exercer au mieux leur liberté de pensée et d’expression.